-A +A

Les carrelets

Des cabanes sur pilotis pour pêcher au filet

La pêche au carrelet est une activité traditionnelle intégrée au paysage maritime côtier

Pratiquée sur les côtes de la Charente-Maritime, ainsi que dans les estuaires de la Charente, de la Seudre et de la Gironde, la pêche au carrelet est une activité typique de la région.

Les carrelets, le point commun de tous les fleuves

Le carrelet est une sorte de filet à mailles carrées, monté sur deux cerceaux et suspendu à un treuil, que l’on manipule d’un ponton.

Il était considéré jusqu’au 19ème siècle comme un outil de pêche professionnel. Le carrelet fait désormais partie du patrimoine côtier et attire la curiosité des passants.

Les premiers carrelets sur pontons apparaissent après la Première Guerre mondiale. Ces pontons s’avancent jusqu’à la limite de la basse mer, ce qui permet la pratique de la pêche à tout moment, sans avoir besoin d’être tributaire des marées. Ils accueillent de petites cabanes en bois qui font office d’abri.

Le filet lui, est suspendu à un mât, qui est descendu et remonté à l’aide d’un treuil. La pêche au carrelet peut se pratiquer de trois façons différentes : à partir d’un ponton ou d’une embarcation, à pied ou sur le parapet d’un édifice.

Où voir les carrelets sur le littoral royannais ?

Allez voir les carrelets dans la commune de Saint-Palais-sur-Mer. Vous pourrez les observer en suivant le chemin piétonnier en direction de la Grande Côte, à partir du pont du diable.

Ils apparaissent isolés sur les rochers ou alors, ils forment des alignements pittoresques à la conche du Concié et autour du Puits de l’Auture.

Un grand nombre des carrelets furent détruits par les tempêtes de décembre 1999 et février 2010. Mais bon nombre d’entre eux ont heureusement été reconstruits en respectant les traditions.