-A +A
Saintonge / Cognac

Evadez-vous dans les carrières de Touverac

Les Caraïbes charentaises

1 mars 2019
Christelle, rédactrice de l'article - © Christelle Lamothe / FDHPA 17

Une échappée belle au coeur de la Charente

Avec sa météo printanière, Février donne envie de se prélasser au soleil au bord d’une eau turquoise. Pas besoin d’aller jusqu’aux Caraïbes pour trouver ce paysage, je connais exactement l’endroit qu’il vous faut : les carrières de Touverac !

Situées à quelques kilomètres au sud de Barbezieux, ces carrières furent utilisées entre 1950 et 1990 pour en extraire le kaolin à la base de la fabrication de porcelaine, avant d’être abandonnées à leur sort. Le temps a fait son œuvre, et l’eau de pluie a rempli ces cavités devenues aujourd’hui de magnifiques étangs, aux couleurs dignes des plus belles eaux paradisiaques. Vous êtes perplexes ?  Allez, on vous emmène avec nous pour une évasion charentaise, direction les carrières de Touverac !

Un site naturel préservé

Samedi matin, branlebas de combat, les serviettes de plage sont sorties, le pique-nique est dans la glacière, et la glacière dans le coffre de la voiture. ! Nous voilà partis, vitres ouvertes et cheveux au vent, à travers la campagne verdoyante de la Saintonge et ses villes et villages pleins de charme: Saintes, Pons, Jonzac, ...etc. Près de nous, le fleuve de la Charente nous tient compagnie une grande partie de notre voyage.

Une fois arrivés à Touverac, deux circuits sont proposés : le premier permet de faire le tour de l’étang de la Charbonnière, visible depuis le parking. Le second contourne les trois autres étangs. Avis aux amoureux de la nature : cet endroit est un site naturel protégé qui regorge d’une végétation variée, et où l’on peut croiser des rainettes ou bien des fadets des laîches, ces petits papillons des prairies marécageuses. Prévoyez des jumelles !

Des couleurs dignes des îles d'outre-mer

Après avoir enfilé nos chaussures de marche, nous empruntons le sentier d’interprétation autour des trois étangs. La traversée d’un sous-bois humide avec ses escaliers escarpés et son petit pont nous donne l’impression d’être des aventuriers en quête d’un trésor bien caché. Et ce trésor, on ne tarde pas à le découvrir : le sous-bois laisse place à de splendides falaises blanches ornées d’ajoncs en fleurs et de bruyère. On aperçoit en contrebas le premier étang, et il y a de quoi rester scotché ; cette couleur bleu lagon, paradisiaque et presque irréelle... on se croirait vraiment dans les îles d’outre-mer !

Mais comment l’eau peut-elle d’une telle couleur ? Un panneau signalétique nous souffle la réponse : l’eau est si acide qu’aucune vie aquatique ne s’y développe, la lumière est donc entièrement réfléchie. Incroyable !

Un petit coin de paradis

Le temps de trouver l’endroit parfait pour poser ses serviettes de plage, on sort le pique-nique et on déguste notre repas, les yeux plongés dans l’azur de l’eau. Certes le sol est moins confortable que le sable fin des Bahamas, mais ça ne nous empêche pas de nous allonger pour piquer un somme. Un peu plus tard, nous reprenons le sentier boisé en direction des deux autres étendues d'eau. Là encore, c’est une superbe palette de couleurs qui s’étale devant nos yeux, allant du turquoise d'un côté au vert émeraude de l'autre. Cet endroit, c’est vraiment un petit coin de paradis.  

Et puis, c’est l’heure de rentrer, on range la glacière dans le coffre, on enlève ses chaussures de marche et on reprend la route. On quitte la Charente, le sourire jusqu'aux oreilles et le teint un peu plus hâlé que la veille. Pour une halte au retour, je vous recommande de vous arrêter dans la ravissante ville de Cognac, connue pour ses grandes maisons et distilleries, et de visiter son jardin anglais. 

Vous êtes convaincus ? Alors faites comme nous, évadez-vous dans les carrières de Touverac le temps d’une journée lors de votre séjour en Saintonge. Attention toutefois, seul le plaisir des yeux est de mise, car la baignade est interdite (et l'amende au tournant) afin de préserver le site, mais également par sécurité. On compte sur vous! 

Mon camping au pays du cognac

Un lieu paradisiaque

Une balade romantique

Prévoir des chaussures de marche

  • Etang de Touvérac - © Christelle Lamothe / FDHPA 17
  • Les carrières de Touvérac - © Christelle Lamothe / FDHPA 17
  • Un étang vert émeraude - © Christelle Lamothe / FDHPA 17
  • La traversée du sous-bois - © Christelle Lamothe / FDHPA 17
  • Les ajoncs bordent les étangs - © Christelle Lamothe / FDHPA 17