-A +A
Aunis Marais Poitevin

De la Baie de l'Aiguillon à Marans

100% authenticité

17 juillet 2019
Pierre, rédacteur de l'article - ©P.Migaud

Pierre

Explorateur du dimanche

Tout au nord de la Charente-Maritime, à la limite du département voisin de la Vendée, et porte d’entrée du parc naturel régional du Marais Poitevin se cache encore une destination authentique au charme fou : la baie de l’Aiguillon. Nous avons profité d’une accalmie au cœur d’un été caniculaire pour sortir des sentiers battus. Récit.

Adepte du « Slow tourisme » ? Envie de vivre autre chose ? Besoin d’originalité ?  Cet article de blog est conçu sur mesure pour vous ! Oui, oui, on pense souvent à tort que la Charente-Maritime se résume à son littoral attrayant, à ses villes historiques et à ses hauts-lieux touristiques parfois (sur)chargés. Et pourtant, au cœur de ce département se cachent encore des lieux de visite insoupçonnés, peut-être pas secrets mais dirons-nous tout au moins « alternatifs ». Ça tombe bien, nous on adore !

Pour cette embardée d’une journée, nous avons quitté La Rochelle pour sillonner le nord du Département, entre le port du Plomb de l'Houmeau et ses ravissantes maisons blanches jusqu’à Marans, pour sillonner la Baie de l’Aiguillon, partagée entre la Charente-Maritime et la Vendée.

La bonne nouvelle, c’est que de l’Houmeau à Charron une promenade côtière de 12km s’offre à tous les amateurs de randonnées et de balades à vélo. Le sentier est balisé et vous entraîne à travers différents paysages, entre marais, champs et littoral, pittoresque à souhait !

Notre première étape s’effectue à Marsilly, charmant village des plaines de l’Aunis qui cache un trésor au cœur de son bourg : une petite église romane et gothique du XIVème siècle, riche de ses graffitis anciens et qui offre un point de vue incroyable sur les environs.  C’est calme, c’est beau, je crois que nous avons fait le bon choix !

Dans le genre église atypique, celle d’Esnandes, quelques kilomètres plus loin, n'est pas mal non plus ! Dans ce petit village de pêcheurs, on s’étonne devant une église romane fortifiée au XIVème siècle, au style unique ! Juste en face se trouve la maison de la baie de du Marais poitevin et le musée de la mytiliculture, ça tombe bien c’est justement la spécialité du coin.

En repartant, nous passons par la pointe Saint-Clément, l’un de nos coups de cœur du jour : dans un site isolé, on retrouve ici des falaises surplombant la baie de l’Aiguillon mais aussi une jolie plage sauvage de galets. Sans oublier un incontournable de la Charente-Maritime : les carrelets. On commence à comprendre qu’ici le terme « authentique » prend tout son sens : pas de superflu, mais un maximum d’émotions. Cap maintenant sur Charron !

Charron, capitale de la moule 

Ne tournons pas autour du pot, Charron c’est LA capitale mondiale de la moule, the « place to be » pour tous les amateurs inconditionnels de mouclades, éclades et autres spécialités du fruit de mer star de l’été. Bon d’accord, c’est bien connu, les charentais sont légèrement chauvins, mais quand même, Charron est un haut-lieu de culture des moules sur bouchots, un produit labellisé qui répond à un cahier des charges très strict assurant savoir-faire ancestral et produit de qualité.

Pour vivre la réalité du terrain au plus près, nous avons pris la direction du typique port du Pavé où nous découvrons la vie des mytiliculteurs en temps réel. Le site, hors du temps, est magnifique et offre un panorama unique en son genre, entre ouverture vers la mer, marais et bateaux en vrac. A marée basse, le spectacle des pieux (bouchots) envasés au large où viennent se fixer les moules est singulier. Est-ce la mer qui rentre en contact avec le ciel ou bien l’inverse ? La luminosité est incroyable. Et dire que cette technique des bouchots date du XIIIème siècle du fait d’un navigateur irlandais nauvragé, Patrick Walton, qui aurait été le premier à l'utiliser. Mais bon, là aussi, la légende demeure…

Après ce passage du côté de l’estuaire de la Sèvre Niortaise, nous remontons le fleuve et quittons la baie de l’Aiguillon pour atteindre notre dernière étape et finir la journée en beauté : place à la visite de Marans !

Le charme secret de Marans

Marans, c’est l’image d’Epinal de la ville qui souffre d’une mauvaise publicité : on la dit bruyante et polluée, traversée par des milliers de véhicules…sans lui porter un regard attentif. Enorme ERREUR !!! Oui, oui, j’insiste, il ne faut pas passer à côté d’une visite de cette charmante cité, à la limite de la Vendée, également capitale de la poule qui porte son nom. La Poule de Marans, célèbre à travers la planète, nous offre les meilleurs œufs du monde (chauvins les charentais, on vous dit !).

Marans, c’est tout d’abord une porte d’entrée vers le parc naturel régional du Marais Poitevin, et ses célèbres canaux. D’ailleurs, plusieurs embarcadères peuvent vous proposer des balades à travers « La Venise Verte ». De l’autre côté, le port de plaisance rappelle que la mer n’est pas très loin et les demeures de choix en pierre de taille qui longent les quais évoquent un passé glorieux, lorsque Marans était encore un port influent. Avec ses bars et restaurants, le port de Marans, jouit du même charme que d’autres cités charentaises comme La Flotte en Ré (oui j’ose !) ou encore Mornac sur Seudre.

Dernier trésor insoupçonné, son petit centre-ville, largement piétonnier nous offre une parenthèse de calme, loin du tourisme de masse, autour de la halle du marché, tout en métal, construite en 1885 dans le pur style « Baltard ». Cette petite balade se révèle très agréable. L’adage de Saint Thomas d’Aquin : « je ne crois que ce que je vois » n'a jamais été aussi équivoque, loin des clichés qui nous collent parfois à la peau.

Il est déjà l’heure de revenir sur les côtes de Charente-Maritime, mais la Baie de l’Aiguillon nous a offert un vrai bol d’air pur, autour d’un décor préservé et authentique. Ici, on ne triche et on ne badine pas avec les bons produits. Que demander de plus ?

Trouvez votre camping à proximité de la baie de l'Aiguillon

La pointe Saint-Clément à Esnandes

La halle du marché de Marans

Les moules de Charron

  • L'église de Marsilly en Charente-Maritime - ©P.Migaud / FDHPA17
  • Site naturel de la Baie de l'Aiguillon - ©P.Migaud / FDHPA17
  • Eglise fortifiée d'Esnandes en Charente-Maritime - ©P.Migaud / FDHPA17
  • Port du Pavé à Charron - ©P.Migaud / FDHPA17
  • Paysage de la baie de l'Aiguillon - ©P.Migaud / FDHPA17
  • La halle du marché et le centre-ville de Marans - ©P.Migaud / FDHPA17
  • Les quais du port de Marans en Charente-Maritime - ©P.Migaud / FDHPA17
  • Carrelet à la pointe Saint-Clément en Charente-Maritime - ©P.Migaud / FDHPA17