-A +A
Deux-Sèvres

Moche Niort ? On vous prouve que non !

8 janvier 2019
Pierre, auteur de l'article - ©P.Migaud

Pierre

Explorateur du dimanche

Richard Cœur de Lion, qui a donné son nom au donjon de la ville n’aurait pas fait mieux que nous pour défendre Niort : dans son dernier livre « Sérotonine », Michel Houellebecq parle de la capitale des Deux-Sèvres comme « l’une des villes des plus laides qu’il m’ait été donné de voir ». Faux et on vous explique pourquoi Niort mérite largement le détour.

Finalement, nous devrions peut-être remercier le célèbre écrivain français Michel Houellebecq d’avoir évoqué Niort avec si peu de délicatesse. Car ses propos nous ont donné envie de faire un tour à Niort, agréable ville au cœur des Deux-Sèvres, capitale des mutuelles, située à moins d’une heure des côtes de Charente-Maritime. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous pouvons prendre beaucoup de plaisir à visiter la ville et ses alentours. Le dernier Guide Vert Michelin note une étoile la visite de la ville, c’est déjà un bon début !

Niort : entre patrimoine historique et nature préservée

En effet, en arrivant en centre-ville, nous remarquons déjà la richesse de l’architecture locale. Toutes les époques sont représentées et apportent du cachet à l’ensemble. De gros travaux ont permis de réhabiliter le cœur de ville et d’en faire un espace de vie apaisé, à l’image de la place de la Brèche, véritable « poumon vert » de la cité. Et quand on parle de verdure, Niort n’en manque pas. Porte d’entrée de la Venise Verte, la ville est dotée depuis de longues années d’une « Coulée Verte » de 2km le long de la Sèvre Niortaise, balade propice à la détente et à la découverte.

Symbole du glorieux passé de la ville, le Donjon, édifié au 12e siècle par Henri II Plantagenêt est un glorieux vestige du château fort d’époque, achevé ensuite par Richard Cœur de Lion. Son côté massif surprend autant qu’il attire. Il s’agit de l’un des donjons les mieux conservés de Nouvelle-Aquitaine, au même titre que celui de Pons en Saintonge. Juste à côté se cachent les Halles de la ville où nous pouvons déguster les nombreux produits traditionnels des Deux-Sèvres : fromages de chèvre, angélique, anguilles, tourteau…

Niort est également célèbre pour ses artisans et créateurs en tant que pôle régional des métiers d’arts. D’autres sites valent le détour comme le Pilori ou encore le Musée d’Agesci

La porte d’entrée du Marais Poitevin

Niort, c’est aussi et surtout la porte d’entrée vers le parc naturel régional du Marais poitevin, espace naturel unique en Europe qui mérite le détour. Dans un décor préservé, la « Venise Verte » s’offre aux amateurs de calme et de déconnexion. A pied, en vélo ou en barque, le parc, à cheval sur trois départements (Vendée, Deux-Sèvres, Charente-Maritime), émerveille chaque touriste de passage, mais aussi les locaux qui profitent des lieux le weekend.

Enfin, négliger Niort, c’est aussi négliger les Deux-Sèvres, département rural qui offre un réservoir de sites d’exception, loin du tourisme de masse. Les amateurs d’architecture seront servis à l’image de l’incroyable Abbaye Royale de Celles-sur-Belle, le magnifique château de Javarzay à Chef-Boutonne, le mystique tumulus de Bougon ou un peu plus loin l’authentique ville fortifiée de Bressuire.

Les amoureux de nature ne seront pas en reste avec de multiples randonnées possibles, comme dans la forêt de Chizé qui abrite le parc animalier « Zoodysée ».

Cerise sur le gâteau, les Niortais profitent d’une position géographique appréciable leur permettant d’être à moins d’une heure de voiture de l’océan et des côtes de Charente-Maritime. Convaincu par Niort ? Pour nous c’est un grand OUI.

 

TOUS LES CAMPINGS A PROXIMITE DE NIORT

Visiter le Donjon

Profiter de la Coulée Verte

Découvrir les saveurs de l'Angélique

  • Les Halles et le Donjon de Niort - ©Shutterstock
  • Niort et la Coulée Verte - ©Shutterstock
  • Barques dans le Marais Poitevin - ©Shutterstock
  • Château de Javarzay à Chef-Boutonne - ©Shutterstock
  • Abbaye Royale de Celles-sur-Belle - ©Shutterstock