-A +A
Saintonge / Cognac

On a visité le musée de la Bande Dessinée

Balade à Angoulême, en bord de Charente

17 juillet 2018
Pierre - Auteur de l'article - ©P.Migaud

Pierre

Explorateur du dimanche

J’ai dernièrement profité d’une escale à Angoulême pour aller visiter le Musée de la Bande Dessinée, qui fait partie intégrante de la Cité Internationale qui accueille chaque année son festival de renommée mondiale. Direction donc les bords de Charente pour visiter un lieu qui risque de raviver quelques souvenirs d’enfance…

Ah Angoulême, sa ville haute, sa cathédrale Saint Pierre, sa douceur de vivre et ses…murs peints à la gloire des personnages de BD ! Mais pourquoi donc la Préfecture de la Charente détient-elle cette particularité ? Tout simplement car Angoulême est LA capitale française de la Bande Dessinée, qui a pris la suite d’une spécialité industrielle locale : le papier…direction donc le musée dédié à la Bande Dessinée qui a pris place dans d’anciens chais magnifiquement restaurés, en bord de Charente. En traversant le fleuve sur un ponton piétonnier, nous tombons nez à nez avec Corto Maltese…enfin sa statue. L’ambiance est déjà posée, l’impatience de découvrir l’intérieur du musée prédomine.

En ouvrant les portes de l’exposition, on découvre un décor sobre, très contemporain qui se marie bien avec l’extérieur classique. Il n’y a pas un bruit, on sent bien qu’ici la joie de la lecture est de mise. Immédiatement, je débute ma visite par la première exposition temporaire qui valorise l’œuvre du génie français René Goscinny qui a donné vie aux aventures d’Astérix, de Lucky Luke, du Petit Nicolas…on y découvre une exposition richement illustrée qui valorise la fascination de l’auteur pour le cinéma et les classiques américains qui ont influencé ses personnages, qui seront eux même repris avec succès au cinéma.

Entre croquis originaux de Goscinny, planches de scénario et costumes, on redécouvre avec bonheur ses souvenirs d’enfance de BD lues des dizaines de fois et de scènes culte gravées dans nos mémoires. Cette exposition exceptionnelle par sa richesse est proposée jusqu’au 2 janvier 2019.

« Ce qui est bien avec le neuvième art, c’est qu’il parle à toutes les générations »

D’autres expositions temporaires sont aussi présentées au cours de ma visite au musée de la Bande Dessinée et prennent place à côté de l’exposition permanente qui revient sur l’histoire de la Bande Dessinée. Ce qui est bien avec le neuvième art, c’est qu’il parle à tout le monde, à toutes les générations. Qui n’a jamais lu dans sa vie une bande dessinée ? Si les époques changent, le plaisir de la lecture demeure. Chacun peut donc d’émerveiller devant l’une des 10 000 pièces originales du musée. J’ai personnellement adoré revoir des planches originales des Pieds Nickelés, de Pif Gadget ou encore de Tintin. Pour ne pas détériorer les collections, un roulement s’opère tous les 3 mois ce qui permet aux visiteurs de découvrir chaque trimestre des nouveautés.

Forcément, ce sont des souvenirs d’enfance qui remontent. Un espace de lecture est aussi proposé, des déguisements pour les plus petits ainsi que l’Atelier, expliquant les différentes étapes de création. On prend plaisir à flâner et à apprendre des choses sur cet art parfois méconnu, à la récente mais riche histoire.

Dernière étape incontournable de la visite : la librairie. Plus de 30 000 références sont disponibles ici ainsi que de multiples produits dérivés. Il est très difficile d'y ressortir sans une bande dessinée dans la main. L’envie de lire ou de commencer une nouvelle collection prend le dessus sur la raison !

Le petit musée du papier vaut aussi le détour

Situé dans les anciennes papeteries « Le Nil », le musée du papier retrace l’incroyable histoire des manufactures de papier, alors industrie principale du grand Angoulême, en bord de Charente. La visite de ce petit musée situé à quelques dizaines de mètres de la Cité Internationale de la Bande Dessinée vaut vraiment le détour pour tous ceux et celles qui s’intéressent à l’histoire de la ville et sur la manière de faire du papier. Et d’ailleurs, comment fabrique-t-on le papier ? Une exposition permanente et gratuite au cœur de l’ancienne usine réhabilitée répond à cette question. Une autre salle est consacrée à l’art du papier. On y découvre également une artothèque.

Angoulême, à proximité du vignoble du cognac mérite une balade plus approfondie pour profiter de son patrimoine exceptionnel, de ses rues piétonnes et de sa douceur de vivre presque « italienne ». Pour rester sur le thème de la BD, il existe même un circuit spécial qui sillonne la ville à travers ses fresques murales les plus remarquables. Nous y reviendrons prochainement, c’est certain !

Tous les campings à proximité d'Angoulême

Une visite qui plaît à toute la famille

Le parking gratuit juste à côté

La proximité avec le centre ville et ses fresques murales

  • Vue sur le musée de la Bande Dessinée à Angoulême - ©P.Migaud / FDHPA17
  • La statue de Corto Maltese à Angoulême - ©P.Migaud / FDHPA17
  • Planches de Lucky Luke au musée de la Bande Dessinée - ©P.Migaud / FDHPA17
  • Espace de lecture au musée de la Bande Dessinée - ©P.Migaud / FDHPA17
  • Espace créatif pour petits au musée de la Bande Dessinée d'Angoulême - ©P.Migaud / FDHPA17
  • La librairie et ses 30 000 références - ©P.Migaud / FDHPA17
  • Vue sur la Charente depuis le musée du papier - ©P.Migaud / FDHPA17