-A +A
Ile de Ré

Ile de Ré : On a rencontré Hugo Guias

le Freerider nous raconte son Île de Ré

6 juin 2018
https://www.youtube.com/watch?v=giK1i5j7yuM
Hugo Guias, kitesurfeur - ©H.Guias

Hugo

Je vous raconte mon île de Ré

  • Toile de tente ou Mobil-Home ? “ Plutôt hébergement insolite nouvelle génération comme les cabanes dans les arbres, les tiny houses...”
  • Plancha ou Fruits de Mer ? “ Plancha avec le bar que j’ai pêché dans la journée, enfin si je ne reviens pas bredouille ” !
  • Farniente ou Rando ? “ Rando sans hésitation ou une autre activité, je reste actif pendant les vacances ”
  • Soirée en duo ou fiesta à gogo ? La soirée en duo qui se transforme en fiesta" !
  • WIFI ou détox numérique ? “ Wifi, je suis ultra-connecté, dur de s’en passer ”
  • Glace ou Crêpe ? “ Crêpe complète suivi d’une glace au café ” !

Freerider professionnel, champion d’Europe de kitesurf en 2017, Hugo Guias est une figure incontournable de la glisse mondiale. Rétais d’adoption depuis ses 14 ans où il vit encore à l’année, il a répondu à nos questions pour le plus grand plaisir des campeurs amateurs de glisse et de l'île de Ré.

Hugo, tu es un pro de la mer, tu dois te sentir comblé en Charente-Maritime avec ses 463 kilomètres de côtes ?

“J’ai la chance de vivre dans une région qui est tournée vers la mer. Toutes les activités nautiques y sont possibles est c’est vraiment cool. L’intérieur des terres est aussi super avec la beauté des marais par exemple. En fait, les possibilités sont infinies et c’est pour ça que je m’y sens aussi bien”.

Tu vis sur l’île de Ré. Peux tu nous dire ce qui te plaît le plus sur cette île ?

“C’est une chance incroyable de vivre ici. La lumière y est magnifique. J’ai beaucoup voyagé à travers le monde et découvert des décors incroyables. Pourtant, je reste toujours aussi émerveillé devant un coucher de soleil sur l’île que je sois sur l’eau ou dans les marais.

C’est vrai que par moment l’île de Ré est très touristique avec ses avantages et ses inconvénients. En hiver, c’est le calme qui prédomine et j’apprécie vraiment cette relative solitude. L’été, au contraire, ça bouillonne d’activités, il y a du monde, de l'effervescence. On voit les gens arriver, partir, on échange, on découvre. C’est vraiment cool et je pense que c’est un bon équilibre. Franchement, la qualité de vie ici est exceptionnelle. Et puis sur Ré, l’eau est toujours bleu”!

Y a-t-il d’autres endroits que tu apprécies particulièrement en Charente-Maritime ?

“Pour l'anecdote, je suis dernièrement parti naviguer 3 jours avec un ami. Halte à La Rochelle, puis sur l’île d’Aix, c’était vraiment chouette pour déconnecter.

J’aime beaucoup la lagune de la Palmyre pour le kite et j’adore surfer sur la Côte Sauvage jusqu’à Royan. Je m'intéresse de plus en plus aux “spots” de glisse de la Charente-Maritime. J’aimerai prochainement tester le bassin de Marennes-Oléron”.

Il y a tellement de sites magnifiques sur l’île, surtout pour profiter des activités de glisse

Tu pratiques le kitesurf et d’autres sports de glisse. Quels sont tes spots préférés sur l’île de Ré ?

“ Il y a tellement de sites magnifiques sur l’île, surtout pour profiter des activités de glisse. Les plages de l'île de Ré des Grenettes ou du Gros Jonc sont idéales pour débuter, les vagues y sont douces. Pour les plus confirmés, je pourrai citer Le Lizet par exemple ou bien encore La Pergola. L’hiver, je tente de découvrir de nouveaux spots aussi mais je les garde secrets"!

Sinon, une balade dans les marais reste incontournable à condition de respecter l’environnement fragile du site. C’est magnifique. Enfin, pour moi le “banc des bûcherons” aux Portes en Ré est le plus bel endroit du monde”.

Hugo, en tant que freerider professionnel, as-tu des conseils à donner aux campeurs qui souhaitent se lancer en glisse ?

“La première chose, fondamentale, c’est de prendre des cours et de ne pas aller à l’eau seul sans apprendre les règles élémentaires de savoir vivre et de sécurité. Le vent, la mer sont des éléments puissants qu’ils ne faut jamais sous-estimer. Parfois sur une planche, on se sent comme “surhumain” et c’est une erreur car il faut maîtriser la prise de risque. Donc, mon conseil est de prendre des cours dans l’une des nombreuses écoles de glisse de l’île de Ré.

Enfin, je conseille à tous les campeurs de se mettre sur “Google Earth”. Il y a des sites moins touristiques mais vraiment magnifiques. Il faut parfois savoir sortir des sentiers battus pour être époustouflés. Restez curieux même en vacances"!

Découvrez tous les campings de l'île de Ré

“Sans hésiter le banc des bûcherons pour la glisse, le farniente, la pêche…”

“Ne pas louper un coucher de soleil depuis les plages de Bois Plage en Ré après une balade en vélo ou en skate”

“Les huîtres c’est la vie ! sans oublier le bar moucheté”.

  • Rencontre avec Hugo Guias - ©P.Migaud / FDHPA17
  • Les marais de l'île de Ré sont à préserver - ©PW Photographie / FDHPA17
  • Kitesurf sur l'île de Ré - ©H.Guias
  • Douceur de vivre du port de Saint Martin - ©PW Photographie / FDHPA17
  • Les plages de l'île de Ré - ©P.Migaud / FDHPA17