-A +A

La forêt de la Coubre - English

La plus grande forêt domaniale de Charente-Maritime

Explorer les sentiers de randonnée au milieu des pins maritimes

Forêt de la Coubre - ©P.Migaud / FDHPA17

Située le long de la presqu’île d’Arvert, la forêt domaniale de la Coubre protège le cordon dunaire de la côte Sauvage.

Une forêt littorale propice à la randonnée

La forêt de la Coubre, constituée de pins maritimes et de chênes verts, a été plantée au 19ème siècle pour fixer les dunes de la côte Sauvage. Elle est traversée par des cerfs, des chevreuils et des sangliers.

Gérée par l’Office National des Forêt, cette vaste pinède de 8000 hectares est un terrain de jeu fabuleux pour les amateurs de marche et de promenade à vélo.

Une grande piste cyclable parcourt le massif forestier et dessert les nombreuses plages de la presqu’île. Laissez-vous tenter par les trente kilomètres d’itinéraire cyclable qui relie Saint-Palais-sur-Mer à Ronce-les-Bains et qui fait partie de la Vélodyssée. Pour les sportifs, il existe des sentiers spécialement aménagés pour les VTT avec 22 kilomètres de circuits.

Le GR4, sentier de grande randonnée, réunit les communes de La Tremblade et de Royan en passant par la forêt de la Coubre.

Et si vous préférez découvrir la forêt en voiture, empruntez la D25 qui relie La Palmyre à Ronce-les-Bains sur une vingtaine de kilomètres. Cette portion de route est splendide et vaut le détour pour une échappée en pleine nature ! Rejoignez le point culminant de la forêt de la Coubre : la butte du Gardour, qui s’élève à 64 mètres. De ce point de vue, vous pourrez distinguer la ville de Royan située à vingt kilomètres du belvédère.

Vous trouverez de nombreux campings dans la forêt de la Coubre notamment à La Tremblade, Ronce-les-Bains, La Palmyre, Les Mathes ou Arvert.

Le phare de la Coubre

Le phare de la Coubre est le plus élevé du département avec ses 60 mètres de haut. Il signale l’entrée de l’estuaire de la Gironde et s’inscrit parmi les phares les plus puissants de France : son feu porte à plus de cinquante kilomètres !

Construit en 1905, il était, à l’origine situé à deux kilomètres du rivage. Mais avec l’érosion marine, il est désormais à seulement quelques centaines de mètres de la mer.

Le phare offre depuis son sommet une très belle vue panoramique sur l'ensemble du massif forestier et le littoral. Au nord, on aperçoit l’île d’Oléron et le pertuis de Maumusson, au sud la pointe de la Coubre et l’estuaire de la Gironde.

Pour y accéder, vous monterez les trois cents marches du phare puis une échelle métallique. Son intérieur est revêtu d’opaline bleue, une couleur turquoise qui ajoute un cachet certain à l’architecture de ce bel escalier en colimaçon.

Au pied du phare se trouve un écomusée dans lequel l’histoire de la sentinelle est présentée. Vous y trouverez également une boutique pour rapporter un souvenir de votre visite.