-A +A
Ile d'Oléron - Marennes

Églade de moules entre amis

9 mars 2018
img-20180408-wa0147.jpg

Christelle

Une découverte gourmande inoubliable

Retrouvailles avec mes amis sur l’île d’Oléron, l’occasion rêvée de goûter à la fameuse spécialité locale qu’est l’éclade de moules. Une découverte gastronomique, et bien plus encore…

C’est lors de ma première saison sur l’île d’Oléron que je découvre l'éclade de moules (appelée aussi églade). Des moules cuites dans des aiguilles de pin, vous dites? Un procédé pour le moins original, j’en ai déjà l’eau à la bouche !

Le mois d'août, saison des moules charentaises

Pendant la période estivale, l’éclade est très souvent au menu des fêtes locales. En effet, c’est la pleine saison des moules de bouchot que l’on retrouve sur tout le littoral charentais. Je profite donc de celle organisée au port de Saint-Trojan-les-Bains pour y inviter mes amis, ravis par la proposition.

Nous voilà sur le port, avec ses magnifiques cabanes ostréicoles colorées. Il fait un temps superbe, et la foule est déjà au rendez-vous.

La découverte peut commencer…

La préparation de l'églade

Les bénévoles sont nombreux et chacun est à la tâche. Certains placent minutieusement les moules sur les grandes planches en bois, à la verticale et en rosace, la pointe vers le haut pour éviter que la cendre ne s’engouffre à l’intérieur pendant la cuisson.

D'autres préparent l’épaisse couche d’aiguilles de pin ramassées dans la forêt domaniale de Saint-Trojan-les-Bains ou dans celle de la Coubre à La Tremblade. Les moules en seront recouvertes avant d’être mises au feu. Enfin, les derniers tartinent généreusement les morceaux de pain frais de beurre demi-sel et servent le vin blanc de pays ou le pineau des Charentes*.

Saveurs, authenticité et convivialité

La bonne humeur se lit sur les visages, et on se sent aussi réchauffé par l’intensité du feu que par l’atmosphère accueillante qui règne. On se rassemble autour de l'une des grandes tables, on fait connaissance avec nos voisins de table, on discute, on rit, et on trinque à cet instant de convivialité. 

Côté dégustation, c'est une vraie surprise: la saveur fumée des moules est un délice, et les coquilles brûlantes s’effritent entre nos doigts. Tout le monde se régale autour de nous, et les enfants s'amusent de leurs mains noircies par la cendre. On respire le mélange de l’odeur boisée et de l’air marin, tout en écoutant le crépitement des aiguilles de pin.

Au loin, le viaduc qui relie l’île d’Oléron à Marennes nous donne le sentiment d’être hors du temps, loin des préoccupations du quotidien.

Plus qu’un simple plat, l’églade a la saveur de l’authenticité et du partage

À la fin du repas, le ventre plein et le sourire aux lèvres, on salue nos voisins de table, et la gourmandise nous emmène déguster une glace au port de la Cotinière pour terminer ce savoureux repas.

Après cette journée, notre sentiment est unanime : plus qu’un simple plat, l’églade a la saveur de l’authenticité et du partage, et témoigne de la chaleur et de la convivialité qui font le charme de la Charente-Maritime. L’idéal pour des retrouvailles sous le signe de l’amitié…

C’est entendu : on se donne à nouveau rendez-vous l’été prochain sur l’île d’Oléron pour partager une excellente églade de moules !

 

 

* L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

 


 

L'alliance terre-mer

L'ambiance chaleureuse et conviviale

Le charme du lieu

  • Préparation églade de moules
  • Des retrouvailles autour d'une éclade